La réputation du Bronx n'est plus à faire. Son nom évoque la pauvreté des quartiers nord de New York, l'immigration, l'insalubrité, la criminalité, le trafic de drogue et l'enclavement.
Pourtant, il existe un endroit du Bronx où les clichés s’effacent. Cet endroit est une plage de sable fin longue d’un mile que les habitants du quartier ont nommé, avec fierté et humour, "la riviera du Bronx" : Orchard beach.
Là, tous les dimanches, des milliers de personnes majoritairement issues de la communauté Portoricaine se retrouvent autour de barbecues et de sound systems, entre pelouses et sable blanc, pour profiter en famille du soleil et des vagues, faire du sport, danser la salsa ou le merengue, jouer aux dominos…

Le temps d’un dimanche, le Bronx montre un autre visage : celui, bon enfant et populaire, d’un petit coin inattendu de paradis où tous se croisent sans a prioris.