Je suis né en 1986 à Paris. Je deviens photographe professionnel après un cursus universitaire en histoire et en anthropologie. Depuis 2011, ma démarche consiste à documenter les conséquences psychologiques et traumatiques de la violence sur les individus victimes de crimes de guerre. Je m’intéresse plus particulièrement au lien qui unit l’individu au lieu qu’il habite – ou qu’il hante, ces deux modalités de l’existence post-traumatique définissant ensemble un nouveau rapport au monde. Depuis février 2016, je travaille sur un documentaire au long cours sur les Yézidis dans le nord de l’Irak.

michel.slomka@gmail.com

+33.6.24.86.23.34